Our plenaries

• Plenary details •

The WCCL Global South Scholarship Programme is for academics who wish to participate in the World Congress of Constitutional Law from 5 – 9 December 2022 in South Africa but who may face financial challenges in doing so.

A successful WCCL Global South Scholarship applicant will qualify for a partial scholarship that includes the following:

  • Waived registration fee to the Congress.
  • Contribution towards travel to South Africa to attend the Congress.
  • Contribution towards Accommodation for the duration of the Congress.
  • Access to all social functions.

The scholarship is open to persons who meet the following criteria:

  • Applicants must be a full-time academic – either a law professor, lecturer, researcher or studying full-time towards their PhD – at any university or equivalent academic institution.
  • Applicants must at least have an LLM in Law. Preference will be given to those with a PhD in law or those who are currently studying for their PhD.
  • Applicants must have a valid passport for travel to South Africa.
  • IACL membership is not required in order to submit an application.
  • There is no age limit though preference will be given to academics at earlier stages of their careers who show they have less access to funding.
  • The online application form and motivation must be completed in either English or French.
    Preference will be given to applicants from the Global South (defined to include all low and middle-income countries) and, in some cases, where funding is specifically earmarked to a specific region.

The scholarship will only be secured upon payment of an acceptance fee of USD 300 once you have been accepted into the programme.

All application forms must be accompanied by a motivation and a 1000-word essay on “Constitutional Transformations” in the format specified on the website in either English or French. “Constitutional Transformations’ is the theme of this year’s Congress and you can read more about it here.

Le Programme de Bourses du Congrès Mondial de Droit Constitutionnel pour les Pays du Sud est destiné aux chercheurs qui souhaitent participer au Congrès Mondial de Droit Constitutionnel du 5 au 9 décembre 2022 en Afrique du Sud, mais qui pourraient rencontrer des difficultés financières pour y parvenir.

Un candidat retenu pour le Programme de Bourses du Congrès Mondial de Droit Constitutionnel pour les Pays du Sud aura droit à une bourse partielle comprenant les éléments suivants :

  • Exonération des frais d’inscription au Congrès.
  • Contribution au titre du voyage en Afrique du Sud pour assister au Congrès.
  • Contribution à l’hébergement pour la durée du Congrès.
  • Accès à toute activité sociale.

Sont éligibles à cette bourse les personnes qui répondent aux critères suivants :

  • -Les candidats doivent être des chercheurs à temps plein – professeurs de droit, maîtres de conférences, chercheurs ou étudiants à temps plein en vue de l’obtention d’un doctorat – dans une université ou une institution académique équivalente.
  • Les candidats doivent au moins être titulaires d’un Master en Droit. La priorité sera donnée aux titulaires d’un Doctorat en Droit ou aux doctorants en cours d’études.
  • Les candidats doivent être en possession d’un passeport valide pour se rendre en Afrique du Sud.
  • Il n’est pas nécessaire d’être membre de l’AIDC pour présenter une candidature.
  • Il n’y a pas de limite d’âge, mais la préférence sera donnée aux chercheurs en début de carrière qui démontrent avoir moins d’accès au financement.
  • La fiche de candidature en ligne et la lettre de motivation doivent être remplies en Anglais ou en Français.
  • • La préférence sera donnée aux candidats des pays du Sud (définis comme incluant tous les pays à revenu faible ou intermédiaire) et, dans certains cas, lorsque le financement est spécifiquement destiné à une région donnée.

La bourse ne sera garantie qu’après le paiement d’un droit d’acceptation de 300 USD une fois que vous aurez été accepté au programme.

Toutes les candidatures doivent être accompagnées d’une lettre de motivation et d’un essai de 1000 mots sur les « Transformations Constitutionnelles » dans le format indiqué sur le site web en Anglais ou en Français. « Transformations Constitutionnelles » est le thème du Congrès de cette année et vous pouvez en savoir plus en cliquant ici.

Terms and Conditions

  • “The Organisers” – The International Association of Constitutional Law (“IACL”), The Faculty of Law, University of Johannesburg (“UJ”) and the South African Institute for Advanced Constitutional, Public, Human Rights and International Law (“SAIFAC”) – of the World Congress of Constitutional Law are committed to making this Congress accessible to Global South Scholars who cannot afford to attend the Congress. A successful scholarship applicant will qualify for the waiver of the full registration fee, a partial contribution towards travel (economy class) and accommodation, as well as full access to the Congress sessions, exhibition and social functions.
  • Bookings may only be made after liaising with the Organisers about the value of the scholarship – it may be that the organisers will make the bookings on behalf of successful candidates.
  • The value of the scholarship and the number of available scholarships will depend upon available funding.
  • Priority will be given to applicants whose participation in the Congress will enhance their own work in their communities (academic or otherwise), to those who are able to assist in the transfer of skills and knowledge acquired at the Congress.
  • An abstract must have been submitted to a workshop and accepted to qualify for the scholarship (either in Phase 1 or Phase 2).
  • Although every effort will be made to assist as many people as possible to attend, we regret that the number of scholarships that can be allocated is limited and will depend on available funding.
  • The scholarship is only partial, dependent on funding, and is therefore the amount and number offered are not guaranteed.
  • Applicants must have a valid passport to be able to travel to South Africa to attend the Congress.
  • Applicants must complete the online application form in full. Any missing information or details may render your submission invalid.
  • Applications must include a brief motivation as well as a 1000-word essay on “Constitutional Transformations” in either English or French. Only Word and PDF documents will be accepted. Essays must be original, independent, unpublished works. They will not be under consideration for any commercial contract by any publishing house. The author is warranting his or her unrestricted copyright to the essay submitted.
  • Applicants must be a full-time academic – either a law professor, lecturer, researcher or studying full-time towards their PhD – at any university or equivalent academic institution.
  • Applicants must at least have an LLM in Law. Preference will be given to those with a PhD in law or those who are currently studying for their PhD.
  • IACL membership is not required in order to submit an application though is desirable.
  • There is no age limit though preference will be given to academics at earlier stages of their careers who show they have less access to funding.
  • Preference will be given to applicants from the Global South (defined to include all low and middle-income countries and, in some cases, where funding is specifically earmarked to a specific region.
  • Where funding is open, individuals in other regions who meet the criteria may apply.
  • Applicants must be vaccinated for COVID-19 and have proof of vaccination available or proof of medical exemption (a requirement for access to our venue).
  • The Scholarship Judging Committee will consist of members of the Conference Organising Committees. They will have reference to any criteria set out above and judge applications accordingly. Essays will be judged on originality, style, logic, and overall quality of content.
    The identities of applicants will be kept from the judging committee. Any applicant who contacts an IACL, University of Johannesburg or SAIFAC officer regarding the content of their essay may be disqualified.
  • The decision of the judging committee is final and no correspondence will be entered into. Successful applications will be contacted at the email address indicated by them on the application form.
  • The Organisers reserves the right to publish a selection of the essays submitted (either the full text or extracts thereof) up to 6 months after the Congress has ended; this includes but is not limited to the publication in the conference documentation and/or on the IACL/UJ website and/or other IACL/UJ/SAIFAC, publications. In any such event, the name of the author will of course be indicated appropriately.
  • Applicants may include recent bodies of work to bolster their application.
  • An acceptance fee of USD 300 will be required to secure the scholarship once an applicant has been accepted into the programme. The Organisers reserve the right to withdraw the scholarship if the amount is not paid.
  • Applicants will be required to present themselves daily to the registration desk upon arrival at the University of Johannesburg and commit to attending the full Congress from 5 to 9 December 2022. Should applicants be found not to be attending the Congress, the Conference Organising Committee may require the scholarship amount to be repaid.
  • Scholarship applications received after 08 August 2022 will not be considered. Scholarship awards will be announced by 5 September 2022.
  • The Organisers are not responsible for the loss, damage or non-arrival of any essay, nor for any costs or expenses incurred in the preparation or the submission of any essay.
  • Successful applicants cannot transfer scholarship benefits to another year; scholarship benefits can only be used for the 2022 Congress in South Africa.
  • The Organisers reserve the right to change these Terms and Conditions at any time.
  • Any questions related to the scholarship programme can be directed to wccl@idna.co.za.

Conditions Générales

  • “Les Organisateurs” du Congrès Mondial de Droit Constitutionnel – l’Association Internationale de Droit Constitutionnel (“AIDC”), la Faculté de Droit de l’Université de Johannesburg (“UJ”) et l’Institut Sud-Africain de Droit Constitutionnel Avancé, de Droit Public, de Droits Humains et de Droit International (“SAIFAC”) – s’engagent à rendre ce Congrès accessible aux Chercheurs des Pays du Sud qui n’ont pas les moyens de participer au Congrès. Les candidats retenus bénéficieront de l’exonération de la totalité des frais d’inscription, d’une contribution partielle au titre du voyage (en classe économique) et de l’hébergement, ainsi que d’un accès complet aux sessions du Congrès, à l’exposition et à toute activité sociale.
  • Les réservations ne peuvent être faites qu’après avoir pris contact avec les Organisateurs au sujet de la valeur de la bourse – les Organisateurs pourront éventuellement faire les réservations pour les candidats retenus.
  • La valeur de la bourse et le nombre de bourses disponibles dépendront des fonds disponibles.
  • La priorité sera donnée aux candidats dont la participation au Congrès améliorera leur propre travail dans leur communauté (universitaire ou autre), et à ceux qui peuvent aider au transfert des compétences et des connaissances acquises lors du Congrès.
  • Un résumé doit avoir été proposé et accepté pour un atelier pour pouvoir bénéficier de la bourse (soit à la Phase 1, soit à la Phase 2).
  • En dépit de tous les efforts déployés pour aider le plus grand nombre de personnes possible à participer, nous regrettons que le nombre de bourses pouvant être attribuées soit limité et dépende des fonds disponibles.
  • La bourse n’est que partielle et dépend des fonds disponibles. Le montant et le nombre de bourses offertes ne sont donc pas garantis.
  • Les candidats doivent disposer d’un passeport en cours de validité leur permettant de se rendre en Afrique du Sud pour assister au Congrès.
  • Les candidats doivent remplir intégralement la fiche de candidature en ligne. Les informations ou détails qui manquent peuvent invalider votre candidature.
  • Les candidatures doivent inclure une brève lettre de motivation ainsi qu’un essai de 1000 mots sur les « Transformations Constitutionnelles » en Anglais ou en Français. Seuls les documents Word et PDF seront acceptés. Les essais doivent être des travaux originaux, indépendants et non-publiés. Ils ne font l’objet d’aucun contrat commercial de la part d’une quelconque maison d’édition. L’auteur garantit ses droits d’auteur sans restriction sur l’essai envoyé.
  • Les candidats doivent être des chercheurs à temps plein – professeur de droit, maître de conférences, chercheur ou étudiant à temps plein en vue de l’obtention d’un doctorat – dans une université ou une institution académique équivalente.
  • Les candidats doivent au moins être titulaires d’un Master en Droit. La priorité sera donnée aux titulaires d’un Doctorat en Droit ou aux doctorants en cours d’études.
  • Il n’est pas nécessaire d’être membre de l’AIDC pour présenter une candidature, mais ceci est souhaitable.
  • Il n’y a pas de limite d’âge, mais la préférence sera donnée aux chercheurs en début de carrière qui démontrent qu’ils ont moins d’accès au financement.
  • La préférence sera donnée aux candidats venant des Pays du Sud (dont la définition inclut tous les pays à revenu faible ou intermédiaire et, dans certains cas, lorsque le financement est spécifiquement destiné à une région donnée.
  • Lorsque le financement sera ouvert, les personnes d’autres régions qui répondent aux critères pourront postuler.
  • Les candidats doivent être vaccinés contre le COVID-19 et disposer d’une preuve de vaccination ou d’une preuve d’exemption médicale (une condition d’accès à notre site).
  • Le Jury des Bourses sera composé de membres des Comités d’Organisation de la Conférence. Ils devront se référer à tous les critères énoncés ci-dessus et évaluer les candidatures en conséquence. Les essais seront jugés sur l’originalité, le style, la logique et la qualité générale du contenu.
  • L’identité des candidats ne sera pas révélée au Jury. Tout candidat qui contacterait un responsable de l’AIDC, de l’Université de Johannesburg ou de SAIFAC au sujet du contenu de son essai est susceptible d’être disqualifié.
  • La décision du Jury est définitive et ne peut donner lieu à une quelconque correspondance. Les candidats retenus seront contactés à l’adresse électronique qu’ils auront indiquée sur la fiche de candidature.
  • Les Organisateurs se réservent le droit de publier une sélection des essais envoyés (soit le texte complet, soit des extraits) jusqu’à 6 mois après la fin du Congrès ; ceci inclut mais ne se limite pas à la publication dans la documentation de la conférence et/ou sur le site web de l’AIDC/UJ et/ou d’autres publications de l’AIDC/UJ/SAIFAC. Dans tous les cas, il va de soi que le nom de l’auteur sera indiqué de manière appropriée.
  • Les candidats peuvent inclure des œuvres récentes pour étayer leur candidature.
  • Des frais d’acceptation de 300 USD seront exigés pour garantir la bourse une fois que le candidat aura été accepté dans le programme. Les Organisateurs se réservent le droit de retirer la bourse si le montant n’est pas payé.
  • Les candidats devront se présenter quotidiennement au bureau d’inscription à leur arrivée à l’Université de Johannesburg et s’engager à assister à l’intégralité du Congrès du 5 au 9 décembre 2022. S’il s’avère que les candidats n’assistent pas au congrès, le Comité d’Organisation de la Conférence peut exiger le remboursement du montant de la bourse.
  • Les demandes de bourse reçues après le 8 août 2022 ne seront pas prises en compte. Les attributions des Bourses seront annoncées le 5 septembre 2022.
  • Les Organisateurs ne sont pas responsables de la perte, de l’endommagement ou de la non-réception d’un essai, ni des coûts ou dépenses encourus lors de la préparation ou de son envoi.
  • Les candidats retenus ne peuvent pas reporter les avantages de la bourse sur une autre année ; les avantages de la bourse ne peuvent servir que pour le Congrès de 2022 en Afrique du Sud.
  • Les Organisateurs se réservent le droit de modifier les présentes Conditions Générales à tout moment.
  • Toute question relative au programme de bourses peut être adressée à wccl@idna.co.za.